Preuves que le Coran est une révélation d'Allah

Preuves que le Coran est une révélation du puissant

par Sheikh Abdur-Rahim Vert Toutes les louanges sont à Allah, nous le louons et nous cherchons son aide et lui demander pardon. Nous cherchons refuge auprès d'Allah contre le mal de nous-mêmes et des mauvais résultats de nos actions. Je témoigne que Dieu seul est digne d'adoration et que Muhammad est Son serviteur et dernière Messenger. Peuvent salawat (paix et bénédictions) d'Allah soient sur ​​le dernier et le dernier messager Muhammad, sa famille et ses partisans. ! Ameen Pour commencer: Le meilleur discours est le livre d'Allah, et ​​le meilleur moyen est la voie de Mahomet, et la pire des choses dans la religion sont ces innovations récemment introduites, pour chaque innovation dans la religion est un égarement, et chaque égarement est un égarement et tout égarement est en Enfer. Je se sont lancés dans mon commentaire sur l'enquête de la revue The Economist "Islam et l'Occident" (grande insertion dans la, question Août 6, 1994), après délibération considérable, et moi-même trouver confronté à une tâche considérable, et en effet Allah est le meilleur des aides. Brian Beedham est de pouvoir compter sur ce que Noam Chomskey appelle «consentement fabriqué». Alors que les dictatures utilisent la force pour atteindre le consentement du peuple et empêcher l'opposition, "démocraties" fabrication consentement à travers les médias en l'utilisant pour fournir une vue particulière du monde qui est conforme aux intérêts, en gros, de l'élite dirigeante. Il est capable de sortir avec un court, condensé, l'article parce qu'il n'a pas besoin de prouver une grande partie de ce qu'il dit, il n'a qu'à répéter les platitudes conventionnelles préfabriqués. Par exemple, quand il parle des musulmans algériens comme «un tas singulièrement intransigeante des rebelles islamistes, fondamentalistes de la sorte d'esprit plus sanglante", il n'a pas à prouver, parce que l'établissement a déjà assuré que les gens croient que ce soit le cas. En fait, la déclaration pas vrai du tout. Les intégristes algériens se sont révélés prêts à aller aux élections et de chercher une solution pacifique rétablir la charia islamique.Les événements récents, tels que la réunion des groupes d'opposition, y compris les «fondamentalistes rebelles", à Rome, appelant pour des entretiens et un retour à des élections libres - qui a même été pris en charge par le gouvernement français et a été rejetée par le gouvernement algérien - montre que il est le gouvernement algérien qui a prouvé sanglante esprit. En dépit de ces divergences évidentes M. Beedham est capable de sortir avec elle parce que le consentement a déjà été fabriqué que les fondamentalistes sont des rebelles et sanglante esprit. De même, il ne se sent jamais qu'il doit prouver que la démocratie est un avantage, il est pris presque complètement pour acquis, sachant son auditoire est déjà «captifs» de manière à prendre la parole. À l'ère de la "sound-bite" (ou peut-être dans ce cas "mot-bite"), opposant à la sagesse conventionnelle est pas facile, pour ce que les goûts de M. Beedham peuvent dire en une phrase adverse, il faudrait un livre .Même alors, il serait d'une efficacité douteuse, pour opposer les normes de la société est peut-être l'une des voies les plus difficiles à prendre pour une créature d'instinct la société comme nous. Ainsi, je vais écrire une série de lettres, et pas seulement une, me permettant ainsi de briser le commentaire en morceaux plus maniables. Je vais également faire référence à certains sujets annexes, qui peuvent inclure des bandes vidéo et audio. 









 

Islam: Une idée 

bien sûr aucun musulman ne pouvait accepter l'islam comme une simple idée.Comme l'enquête elle-même mentionne, l'islam est basé sur la «parole de Dieu, révélée syllabe par syllabe à Mahomet quatorze ans il ya cent ans" (p.4 C.2). Ainsi, il est pas une simple idée, il est plutôt l'idée, l'idéologie, la vérité, exclusive de toutes les autres. Comme l'indique le Coran:

 

"En effet, la religion devant Allah est l'Islam" 

[Noble Coran 3:19]

 

 

«Celui qui souhaite un mode de vie autre que l'Islam, ne sera point accepté d'eux et dans l'au-delà, ils seront parmi les perdants». 

[Noble Coran 3:85]

 

La religion a été complété et perfectionné, et n'a pas besoin de modification ou de l'ajustement: 

 

«Cette journée nous avons complété pour vous votre religion et perfectionné notre faveur sur vous et choisi pour votre mode de vie l'Islam". 

[Noble Coran 5: 3]

 

Le Prophète (que la paix soit sur lui) a dit: "Il n'y a pas une chose qui doit vous rapprocher au Paradis et loin de l'incendie sans moi vous avoir informé, et il n'y a pas une seule chose qui va vous emmener loin de le paradis et vers le feu, sauf que je vous ai mis en garde à ce sujet ". Il est vrai que l'Islam ne permet pas à ses disciples de faire une distinction entre les aspects «extérieures» de la vie «intérieur» et, entre la croyance et les actions, religion et la politique, parce que, en réalité, de telles distinctions sont totalement fallacieux. Les croyances de l'homme sont les fondements et les motivations de choix pour les actions, pour ce qui est tenu pour être vrai à l'intérieur doit se manifester extérieurement. En effet, la première tâche donnée à Muhammad (paix soit sur lui) était de corriger les fausses croyances. Ce ne fut pas que les Arabes païens ne croient pas en Allah, ou Dieu le Créateur. En fait, le Coran dit Muhammad (paix soit sur lui):

 

"Si vous leur demandez qui fait tomber la pluie du ciel et donne la vie avec celui-ci à la terre après sa mort? Ils seraient certainement dire« Allah! ' Dis: «Toute la louange et grâce à Allah! Non! La plupart d'entre eux ont aucun sens ".

 

[Noble Coran 29:63]

 

 

«Dis:" Qui vous du ciel et de la terre qui appartient Ou ouïe et la vue, et qui fait sortir le vivant du mort et le mort du vivant, et qui dispose les affaires???? ' Ils diront: 'Allah.' Dites: «Voulez-vous donc pas avoir peur de la punition d'Allah (pour la mise en place rivaux dans l'adoration d'Allah)? '".

 

[Noble Coran 10:31]

 

En effet, les Arabes païens utilisé pour adorer Allah, prier et de sacrifice à lui en cas de besoin et la détresse, comme les Juifs et les chrétiens, et ils affirmé, même à l'aimer, mais Allah a rejeté tout cela de leur part et renvoyé à eux aussi insensée, et égaré, et comme mécréants. Donc ceci est la réalité concernant la plupart des hommes et les djinns, qu'ils prétendent croire en Allah, et adorer Allah, mais ce qu'ils croient en lui est incorrect, et la façon dont ils l'adorent est incorrect ...

 

«La plupart d'entre eux ne croient pas en Allah que tout en se joignant partenaires avec lui» 

[Noble Coran 12: 106]

 

Et ses manifestations sont nombreuses et les mauvaises conséquences nombreuses. Tout cela a une cause commune, ou l'origine, et qui est de penser et de parler de Dieu sans connaissance, et donc de lui attribuer ce qui ne devrait pas être attribuée à Lui, comme fils , ou des filles, ou les qualités et les faiblesses humaines, ou affirmant que certains de la création possèdent Ses pouvoirs et capacités, ou en prétendant que Lui, le Majestic, est satisfait par une action qui en fait lui angers, ou qu'il est irrité par certains action qui, en fait, lui plaît. Ainsi donc les adorateurs d'idoles appellent sur ​​ce qui ne peut ni bénéficier ni leur nuire, et les chrétiens appellent sur ​​Jésus, et les Juifs croient que leurs origines raciales garantissent son bon plaisir, et ceux qui croient que le pouvoir, la richesse et l'exemple sont des moyens de réussite ; tous ont mis leur foi et la confiance en quelque chose de vain. Cela en soi est un grand mal, car ils ont seulement perdu leur temps et d'efforts, mais cela est moins des conséquences néfastes. Quant à ce qui est plus grave ... ceux qui sont tombés en associant des partenaires à Allah ont gagné Sa colère et la colère, et sur ​​eux tomberont humiliation dans cette vie et un destin plus terrible dans le prochain:



 

"Certes, Allah ne pardonne pas comme-shirk (l'association des partenaires avec lui), mais il pardonne les péchés inférieur à celui de qui il veut". 

[Noble Coran 4:48]

 

Donc, "as-shirk", ou attribuant des associés à Allah (sous quelque forme qu'elle peut prendre) est le péché impardonnable, car il est en réalité la source de tous les maux, la plus grande injustice, l'oppression et la pire des actes répréhensibles. Car si l'on n'a pas peur de parler de Dieu sans connaissance, et cela est une connaissance inaccessible sauf par Lui, car Il est le meilleur connaisseur de lui-même et de sa volonté, et ce qui plaît et lui déplaît, alors sur quoi et sur ​​qui sera un avoir peur de parler ignorance? Pour vraiment, comme cela est évident pour quiconque témoin les forces destructrices de la nature, et les malheurs et misères indicibles sur laquelle Allah seul a le pouvoir et le contrôle ultime, à la fois dans cette vie et la prochaine, Allah est le plus terrifiant et le plus digne d'être craint. Et aussi toute personne témoin de l'ordre miraculeuse, et la précision, et la symbiose au sein de la terre et l'univers, doivent rendre compte de la connaissance inégalée et la sagesse de son Créateur. Donc, si on est insouciant de transgresser les lois d'Allah, et ​​eux pense que peu ou pas d'importance, ou pire les considère mal, mal, et pas à jour, alors que des lois conçues dans l'esprit des hommes limités? Si l'on est ingrat envers son Seigneur, le fournisseur de tout, alors de ce que peu de conséquence pour un tel homme est l'ingratitude à la création? Si l'on nie les droits et les cotisations d'Allah, qui sont les plus dignes d'être respectées, alors que les droits et cotisations sera telle un être craintif de nier alors? Ainsi imaginer le cas d'un travailleur dans une entreprise gérée par vous-même, qui croit que vous êtes le nettoyeur de toilettes, et le nettoyeur de toilettes est le directeur! Qu'il n'y aurait pas de mauvais résultats? Voulez-vous tolérer une telle personne? Si oui, pour combien de temps? Maintenant envisager cet imbécile enseigner cela aux autres, et en insistant sur ​​elle, de sorte que la majorité de la société est venu à croire, ignorer vos ordres et interdictions, et les inventer pour eux-mêmes, et de faire leur guide le nettoyeur de toilettes qui est d'ailleurs sourds et stupide! Les vraies causes des maux qui assaillent l'humanité sont l'incrédulité, le péché et l'ingratitude à Allah:



 

"Et tout ce malheur qui vous atteint, il est cause de ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup." 

 

[Noble Coran 42:30]

 

 

«Le mal est apparue sur la terre et la mer, en raison de ce que vos mains ont acquis. Ce qu'Allah leur fasse goûter une partie de ce qu'ils ont fait, afin qu'ils puissent retourner". 

[Noble Coran 30:41]

 

Comme le dit le Prophète (paix soit sur lui): 

 

"Il n'y a personne qui a un plus grand sens de Ghira (un sentiment de fureur et de colère quand on a l'honneur et le prestige est blessé ou contesté) d'Allah, et afin qu'Il a interdit les actes et les péchés honteux. Et il n'y a personne qui aime être loué plus de Allah fait " 

[Rapporté dans le Sahih Al Boukhari]

 

Allah est plus furieux par la désobéissance de son esclave d'un homme d'honneur est de trouver sa femme forniquer avec un autre homme. Alors, comment est sa fureur avec ceux qui l'insultent en attribuant rivaux, et les partenaires avec lui, alors qu'il est glorieux dessus de ces choses! Et les conséquences néfastes ne se limitent pas à cette vie:

 

«En vérité, ceux qui ont mécru, et meurent mécréants, toute la terre pleine d'or ne sera pas accepté de quelqu'un d'entre eux, même si elles ont offert comme rançon. Pour eux, est un châtiment douloureux et ils auront, pas de secoureurs" . 

 

[Noble Coran 3:91]

 

Le Prophète (que la paix soit sur ​​lui) a expliqué: «Le jour du jugement un mécréant sera demandé:« Supposons que vous ayez autant d'or que pour remplir la terre, diriez-vous offrir à vous-même la rançon du feu de l'enfer? Il répondra: «Oui!Ensuite, il sera lui dit: «On vous a demandé quelque chose de plus facile que cela, que vous devez joindre à aucune dans l'adoration d'Allah, et ​​vous soumettre à Lui, mais vous avez refusé". 
 

[Rapporté dans le Sahih al-Bukhari]

 

En effet le message de tous les prophètes est un seul et même: 

 

«En vérité, Nous avons envoyé à chaque nation un messager en disant:« Adorez Allah et éviter les faux objets de culte ». 

 

[Noble Coran 16:36]

 

et en effet cela est le but même pour lequel Dieu a créé l'humanité: 

 

«Je ne l'ai pas créer les djinns et les hommes pour mon culte». 

[Noble Coran 51:56]

 

Donc, "as-shirk» (c.-à attribuer des partenaires à Allah) est en contradiction avec ce que la raison pour laquelle Allah nous a créés, et la raison pour laquelle nous existons, qui consiste à choisir d'isoler Allah pour le culte, en évitant toutes les fausses divinités, et pour l'adorer complètement, avec le sacrifice, la supplication, la soumission, la soumission, l'obéissance et la conformité, et avec amour, la peur, l'espoir, la confiance et la dépendance sur Lui, ne cherchant que son plaisir et non l'admiration de ses créatures, et de faire tout que, conformément à ce qui a été révélé à son dernier messager Muhammad (paix soit sur ​​lui), et non pas selon les caprices et désirs et de simples conjectures. En outre, et d'une pertinence immédiate à la discussion, sont ces qualités, uniques à Allah, ce seul le sortir, comme "al-Hakim", le juge; "al-Hakim", le Sage; "al-'Alim", l'Omniscient et "as-Shariy", le Législateur. Non seulement est Allah le Créateur et Le contrôleur et Pourvoyeur, mais aussi le seul possesseur de la sagesse et de la connaissance de légiférer pour l'humanité et pour déterminer ce qui est bon et ce qui est mal, ce qui est juste et ce qui est mal, ce qui est licite et ce qui est interdit, et donc quelles sont les lois que nous devrions juger par, ce système social, économique et politique nous devrions utiliser ...



 

"En effet, la décision appartient à Allah" 

[Noble Coran 12:40]

 

Allah a exhorté les juifs et les chrétiens, et les appela mécréants, pour 

 

"... Prendre leurs prêtres et rabbins pour seigneurs en dehors d'Allah" 

[Noble Coran 9:31]

 

Le Prophète (que la paix soit sur ​​lui) a poursuivi en expliquant que le prêtre et rabbins "fait licite ce qu'Allah avait fait illégale, et a fait illicite ce qu'Allah a rendu licite et les gens accepté ... Alors qui était leur (c.-à- le culte de personnes) d'entre eux ". Ainsi, pour attribuer le pouvoir législatif aux personnes est une forme claire et évidente de l'incrédulité, et "se dérober", ou la mise en place rivaux à Allah, et ​​est le péché impardonnable, et en contradiction avec le but de la création. Si Allah a blâmé les gens des juifs et des chrétiens pour l'acceptation de ceux d'entre eux qui ont été appris dans l'Écriture et de la législation divine changements et modifications, et la mise à l'interdit autorisé et vice-versa, comme nous les voyons faire jusqu'à ce jour, alors comment à propos de ceux qui acceptent de telles actions de tous les Tom, Dick et Harry, qui ont pas de l'Écriture, et aucune sagesse et que pure spéculation, caprices et désirs, comme dans le cas de la démocratie?!?Alors l'enquête de The Economist le magazine admet que l'Islam fait pas de distinction entre l'extérieur et la vie intérieure, privée et publique, va encore en suggérant les musulmans devraient abandonner ce, et à adopter les façons de la pire erreur: la désobéissance à et de rébellion contre Allah, et ​​commettre le péché impardonnable d'attribuer des partenaires à Lui. Vraiment Allah dit la vérité quand il dit:



 

"Ne sera jamais les Juifs, ni les Chrétiens être satisfaits de toi, ce que tu suives leur religion" 

[Noble Coran 2: 120]

 

et nous cherchons refuge auprès d'Allah contre cela, car certainement nous serions les perdants. Pour Clash ou ne pas se heurter? Il y aura une confrontation entre l'Islam et l'Occident? Le choc de M. Huntington des civilisations prétend «oui», mais l'enquête est "pas convaincu". Il est vrai que le monde de l'Islam et l'Occident ont plus en commun les uns avec les autres que ce qu'ils font avec ceux confucéens et hindous, mais en réalité, à la fois les comparaisons de M. Beedham de M. Huntington et sont inutiles dans la compréhension de la réalité de la question. Qu'est-ce que les admet de M. Beedham existe des différences importantes (les Occidentaux ne pas croire que Dieu a dicté le Coran et musulman est pas croire que Jésus est le fils de Dieu) sont des différences irréconciliables de fait, au moins du point de peuplement musulman ...

 





 

"Et ils disent le Compatissant (c.-à Allah) a pris pour lui-même un fils. Certes, vous prononcez une chose désastreuse, où les cieux sont presque déchirées, et la scission de la terre ouverte et les montagnes crumbles à la ruine, que vous attribuez à la compassion un fils! Quand il ne convient pas à la majesté de la compassion qu'il doit choisir un fils. Il est dans les cieux ou la terre, mais vient à la compassion comme un esclave " 

[Noble Coran 19: 88-93]

 

L'Islam ne considère pas les chrétiens qui prétendent que Jésus est Dieu, ou le Fils de Dieu, comme des «monothéistes», pas plus que les hindous qui prétendent que Krishna est une «manifestation de Dieu» ou bouddhistes qui prétendent que Bouddha est Dieu. Tout cela est de la mécréance et le polythéisme. Il est ce qui est à la base des conflits. Il ya un conflit non seulement sanctionné, mais a ordonné dans le Coran:

 

"Combattez ceux qui ne croient pas en Allah, ni le dernier jour, ni interdire ce qui a été interdit par Allah et Son Messager et à ceux qui reconnaissent pas la religion de la vérité parmi les gens du Livre, jusqu'à ce qu'ils paient la jizya (c.-à- taxe de protection) en se soumettant volontairement et se sentent soumis » 

[Noble Coran 9:29]

 

Cela ne veut pas d'une confrontation des civilisations, ni un choc des cultures.L'Islam ne s'y oppose pas l'Occident, ou quelqu'un d'autre, en raison de revanche sur les hostilités passées, sur un désir de restaurer la fierté blessée ou en raison du désir d'accumuler leurs richesses et leurs terres. La lutte est pour un seul but et qui est d'établir la religion de l'Islam dans sa totalité, comme le Prophète (paix soit sur ​​lui) a expliqué, quand un homme est venu à lui et lui demanda: "L'un de nous se bat pour le butin, un autre pour son tribu et un autre pour être connus comme courageux, qui se bat djihad? " Le Prophète (que la paix soit sur ​​lui) répondit: "Aucun d'entre eux Seul celui qui se bat pour rendre la Parole de Dieu le plus élevé est la lutte contre le djihad.». Il est clair pour tout croyant familiariser avec d'Allah livre (ie le Coran) et la Sunna de Son Prophète que le jihad (c. luttant pour le plus grand de ceux capacité) est une partie intrinsèque de la foi, et un devoir parmi les devoirs de l'Islam. Le Prophète (paix soit sur ​​lui) a dit, tel que rapporté par Tariq bin Shihab: «Celui qui parmi vous voit quelque chose de mal devrait changer avec sa main, et si il est incapable, il devrait changer avec sa langue, et si il est incapable pour ce faire, il devrait au moins haine dans son cœur, et qui est la forme la plus faible de la foi »(Rapporté dans Sahih Muslim, n ° 79). Jihad a trois caractéristiques.La première forme est le djihad du cœur, ou djihad de l'auto. Ceci est la lutte interne pour acquérir la bonne foi, et de retirer de soi-même tous les doutes et les idées fausses au sujet de cette croyance, et aussi les commandements et les interdictions enjointes sur le croyant. Il a en outre plus englobe la purification de l'âme des désirs de base et l'acquisition de qualités nobles. Le deuxième niveau est le djihad de la langue. Ceci est la lutte contre le mal, et de croyances erronées et des actions à travers la prédication et l'écriture de livres et autres. Cette forme de djihad est caractérisé par son utilisation contre les déviants parmi les musulmans, mais étend également aux non-croyants. La forme finale du djihad est celui de la main, ou l'épée, où l'on dépense vie et les biens. Il est caractérisé par son utilisation contre les incroyants, mais peut également être utilisé contre des groupes déviants sous l'autorité du souverain musulman. Ce djihad de la main, souvent appelée «guerre sainte», est encore compartimentée en trois étapes. La première est celle de étant interdits, comme il était dans les premiers jours de la prophétie de Muhammad. Si les musulmans sont faibles, et les combats est susceptible de causer un préjudice et que aucun avantage, alors ils devraient renoncer. Tel est le cas de ceux qui habitent dans les pays non musulmans. La deuxième étape est celle de l'auto-défense, ou de restreindre la lutte pour



 

"ceux qui vous combattent» 

[Noble Coran 2: 190]

 

et de libérer les terres des musulmans du contrôle de leurs ennemis. Telle est la condition des musulmans d'aujourd'hui. La dernière étape est celle de la lutte contre afin d'ouvrir la voie à l'établissement de la règle d'Allah dans les terres des infidèles, comme cela a été fait par les compagnons du Prophète et les dirigeants musulmans après eux.

 

"Et pourquoi devriez-vous ne pas combattre dans le sentier d'Allah quand il ya des faibles et des opprimés, des vieillards, des femmes et des enfants dont cri est:« Oh Seigneur, sauve-nous de ceux qui oppriment, et l'envoyer à celui qui va aider et de nous envoyer un qui aidera! '" 

 

[Noble Coran 4:75]

 

Ainsi, un des compagnons du Prophète, Ibn Amer Rab'ia, allèrent à la rencontre de la Tribune, le célèbre général perse, à sa demande et les chameaux offerts général et des femmes et leur a demandé de retourner dans le désert. Rab'ia refusé, et Tribune lui a demandé pourquoi alors se battaient-ils. Rab'ia a répondu: "Nous sommes venus pour prendre l'humanité de l'obscurité à la lumière et de l'adoration de faux dieux à l'adoration d'Allah, de l'étroitesse de ce monde la vaste étendue de ce monde et le prochain, et à partir de les injustices de l'homme faites religions à la justice de l'Islam. "Donc, ce Jihad est le pic de la matière et remplit elle fait partie de remplir l'engagement envers Allah, et ​​abandonne, il est la cause de l'humiliation et la défaite pour les musulmans. Comme l'a dit Allah:



 

"Si vous marchez pas au combat, Il vous châtiera d'un châtiment douloureux et vous remplacera par un autre peuple, et vous ne pouvez pas lui nuire à tous, et Allah est capable de faire toutes les choses" 

 

[Noble Coran 9:39]

 

et de la parole du Prophète (paix soit sur ​​lui): «Lorsque vous traitez dans" al-ainiya "(c.-à devenir complaisants et satisfait d'une vie domestique) et accrocher sur les vaches queues, et d'abandonner le djihad, alors, Allah ne permettra ton humiliation aux mains de vos ennemis et ne sera pas soulever de vous jusqu'à ce que vous revenez à votre religion. "Donc, aujourd'hui, nous trouvons les musulmans de mener une vie comme si elles avaient pas prophète, ni la croyance en tout message divin ou la Révélation divine, ni attente de tout calcul, ni peur de l'au-delà. Ils ressemblent aux nations pré-islamiques, contre lesquels ils utilisés pour combattre dans le passé. Alors, ils se sont tournés sur leurs talons comme des apostats de l'islam et ont imité les nations ignorantes de leur civilisation, dans leurs affaires sociales, dans leurs systèmes politiques, dans leur caractère et dans les plaisirs de la vie. Alors Allah les haïssait et les abandonna, comme il a promis. Il les avait avertis de cette clairement dans son livre, et sur ​​la langue de Son Messager Muhammad (paix soit sur ​​lui): "Bientôt, les nations se réuniront afin de vous de la même manière que vous invitez les autres à partager à partir d'une fête!" Une personne a demandé au Prophète (paix soit sur ​​lui): «Est-ce parce que nous sommes petits dans nos numéros?" Le Prophète (que la paix soit sur ​​lui) répondit: «Non Vous serez beaucoup, comme la mousse sur la mer, mais vous serez les déchets, comme les déchets charriés par les eaux de crue Et certes, Allah retirer les seins de!. vos ennemis la crainte de vous et dans vos seins Il jettera énervement ". Une personne a demandé: "Qu'est-ce que l'énervement?" Le Prophète (que la paix soit sur ​​lui) répondit: "Il est l'amour de la vie et de la peur de la mort."Ce qui se réalise exactement, comme le Prophète (paix soit sur ​​lui) prédit, et si il ya un "renouveau de l'islam", alors que est parce que toute personne avec des oreilles et des yeux peut voir comment les musulmans sont humiliés - leurs terres un régal pour leurs ennemis, régi par des lois et des façons rien à voir avec ce que Dieu a révélé. La solution à ces problèmes a été donné par le Prophète (paix soit sur ​​lui) lui-même et un mille quatre cents ans: «Retournez à votre religion», ordonnent ce qu'Allah a prescrit et interdisent ce qu'Il a interdit, préfèrent la vie à côté de cette , et pour les musulmans à lutter de nouveau avec leurs vies et les biens eux-mêmes et d'autres sur l'oppression de l'homme fait des modes de vie à la justice de ce qui a été révélé par le Créateur Omniscient! apporter Donc la question de conflit entre l'Islam et l'Occident est pas du tout que l'enquête suggère, à savoir les facteurs tels que la géographie, les inimitiés passées, le choc des cultures et ainsi de suite;ni la renaissance islamique certaine recherche de l'identité, couplé avec une sorte de complexe d'infériorité. Pour le croyant le conflit est l'un de la vérité contre le mensonge, la justice contre l'oppression, la voie vers le Paradis contre le chemin de l'Enfer, la perfection de Allah a révélé le chemin contre l'égarement de l'ignorance humaine. En outre, tout cela devrait faire comprendre qu'il ya effectivement une «raison insurmontable pourquoi les musulmans et les Occidentaux ne peuvent pas vivre en paix les uns avec les autres» (p.5 c. 2). L'enquête de M. Beedham, pour tout son optimisme, a fait une erreur souvent répétée. Il a jugé que les musulmans par ses propres normes, croyant qu'ils veulent, tout comme l'Ouest, pour atteindre une sorte de compromis. La vérité est que l'islam enseigne à ses disciples à chercher la mort sur ​​le champ de bataille, que mourir en combattant le jihad est l'un des moyens les plus sûrs pour le paradis et l'agrément d'Allah. Il est aussi Khalid bin Walid, que le Prophète (paix soit sur ​​lui) a appelé le 'épée d'Allah »et héros de tout bon enfant musulman, a déclaré en réponse à une lettre romaine l'invitant à se rendre:« Nous avons avec nous des gens qui aimer la mort comme vous aimez le vin ". Il était Ronald Reagan qui, à juste titre fait remarquer que: "Comment vous attendez-vous à vaincre des gens qui croient que lorsque vous les tuez ils vont à un paradis rempli de belles vierges et les rivières de vin?" Que le croyant voit le résultat dans sa durée de vie est hors de propos, pour leur devoir est de poursuivre le jihad, et ainsi être sauvés de la colère d'Allah dans cette vie et la prochaine. Le conflit sera là aussi longtemps que il ya ceux qui résistent obstinément la soumission à leur Seigneur et Créateur. Si tout cela semble intransigeant et fondamentaliste qui est parce qu'il est. Avec l'islam vous faites affaire avec des absolus. Ce conflit, cependant, ne peut pas nécessairement être un violent, dans le sens de la guerre, causant la perte de la vie, l'intégrité physique et les biens.L'islam ne demande pas nécessairement un changement par la violence si la fin peut être réalisé efficacement par d'autres moyens. Alors peut-être il ya lieu de l'optimisme des enquêtes, mais la solution ne peut résider que dans une direction très différente de ce qu'elle suggère! Allah a promis dans son livre que si les Musulmans ne parviennent pas à garder leur alliance, et de lutter contre l'incrédulité stupide, puis Il les détruire et









 

"remplacer par un peuple qui l'aime, et Il les aimer, et ils seront difficiles contre les forces de l'incrédulité et de nature à les croyants, et n'a pas peur de ceux qui trouver à redire" 

[Noble Coran 5:54]

 

Et Allah dit la vérité et Sa promesse se réalise, et cela a prouvé dans le passé, comme lorsque les Musulmans ont quitté leur religion, se sont battus entre eux et délectait dans les délices de la vie mondaine ... puis la calamité de la Tartares tombèrent sur ​​eux, détruisant entièrement les terres musulmanes, et sa capitale Bagdad. Pourtant, à partir de ces mêmes conquérants, Allah leur a fait les défenseurs et les défenseurs de l'islam, et d'eux pour les Turcs, qui à leur tour expirent, ainsi Allah les a détruits dans les mains des Européens. Ainsi est la situation dans laquelle se trouvent aujourd'hui les musulmans. Il est fort possible que l'histoire se répète, et que l'Islam sera donné sa force à nouveau à travers ceux qui avaient formellement essayé de la détruire. L'ensemble de la question de savoir si l'Occident va accepter l'islam ou non a été un sujet de débat parmi les érudits musulmans et penseurs. Il semble peu probable qu'il y aura toute sorte de conquête militaire du monde occidental, au moins dans un avenir prévisible, mais la conquête est pas toujours par les armes. Indonésie et la Malaisie n'a jamais vu envahir musulmans armées. Islam "conquis" ces terres avec une arme tout à fait différent. L'arme était l'Islam lui-même. La véritable menace de la croissance du «fondamentalisme» à ceux dans les régions occidentales, et d'autres, du monde qui voudraient voir l'Islam loin d'influencer la façon dont ils gèrent leurs pays, ne sont pas d'envahir des hordes de militants musulmans, mais plutôt l'effet d'un exemple pratique de l'islam en fonctionnement sous la forme d'un véritable Etat islamique.Aussi la probabilité de ces mêmes états "fondamentalistes" en utilisant leurs ressources pour informer le monde de la réalité de ce qu'est l'islam, par opposition aux mensonges et distorsions qu'elle a été nourris jusqu'à maintenant! Comment probable, alors, est-ce pour cette véritable Etat islamique à se matérialiser, et comment le faire personnes suivantes une religion mille quatre cents ans peut espérer qu'il fonctionne dans le XXe siècle? L'étrange affaire des fondamentalistes Le monde musulman est à l'heure actuelle un patchwork de concurrents rassasie de la nation, gouverné par des systèmes politiques, sociaux et judiciaires qui peut en aucun cas être qualifié de «islamique». En effet, dans beaucoup de ces pays, il existe des lois en opposition directe à ce qui a été révélé par Allah à Son messager Muhammad (paix soit sur ​​lui). Il semble que la seule qualité islamique à propos de certains de ces pays est qu'ils arrive d'avoir des musulmans en eux. Une grande partie du monde musulman a, pour les deux cents dernières années, été sous l'occupation, ou «protectorat», de l'un ou l'autre des puissances européennes, qui peu à peu renoncé à la charia (loi islamique) et l'a complétée avec divers systèmes occidentaux. Après avoir acquis ce qu'on appelle «l'indépendance» de ces systèmes politiques et judiciaires étrangers sont restés ou ont été remplacés par d'autres hybrides influencés occidentaux. Le «nationalisme» de Atatürk en Turquie, le "baathisme" de l'Irak et la Syrie, le «socialisme nationaliste pan-arabe» de Jamal Abdel-Nasr de l'Egypte, et ses diverses ramifications tels que «socialisme islamique» de Kadhafi. Tous ces mouvements utilisées librement slogans «islamiques» quand, et si, il convenait leurs objectifs. Les multitudes simples ont été pris dans la ferveur de la nouvelle trouvé la «liberté», et afin de maintenir leur a dit qu'ils doivent «moderniser». Pour la soi-disant «élite intellectuelle», cela signifiait tout abandonner du passé, et de prendre à bord tout ce qui était nouveau. Ainsi, le mouvement "moderniste" a surgi, le plomb par les goûts de Muhammad Abdu, qui explique l'écart tous les miracles du Prophète (paix soit sur ​​lui) et même la plupart des actes de base de culte. Pour la première fois de riba (usure traitant / intérêts) était légalisé et l'adoption de modes de vie et robe occidentale est encouragée. Ils ont essayé de faire tout cela acceptable en contournant les méthodes traditionnelles de l'érudition islamique pour itjihad personnelle (c.-à-juridique raisonnement) et l'interprétation des textes. Pour d'autres, l'islam lui-même était simplement un ennemi de progresser, en particulier dans l'Union soviétique, où les voiles étaient brûlés, des mosquées démolies et des universitaires exilés en Sibérie - ou exécutés. Murs de la rue ont été peints avec les mots: "Il n'y a pas de Dieu et de Lénine est son prophète". Dans de nombreux endroits à travers les mosquées musulmane mondiale, est devenu vide, et les femmes marchaient dans les mini-jupes sur la rue. Puis les choses ont commencé à changer. Dans le visage de la puissance occidentale et communiste, la médecine et la magie technologique, des hommes sur la lune et les avions qui pourraient le tour du monde en quelques jours, des armes de destruction massive qui combinés ont été en mesure de détruire le monde dix-sept fois plus, la puce d'ordinateur et nations qui semblaient avoir atteint incomparable prospérité matérielle et la liberté personnelle, il y avait un retour progressif, mais inévitablement sensible à l'Islam. Non, vous l'esprit, que par les paysans appauvris, sans instruction, mais les éduqués et prospères, classes moyennes. En outre, ce ne fut pas un simple retour à la mosquée cinq fois par jour, et le voile pour la femme, mais un appel à l'Islam dans sa totalité - d'être re-mis en œuvre une fois de plus. Car en effet la réalité que l'islam ne fait aucune distinction entre le privé et public, entre le religieux et politique, avait été évident pour les érudits musulmans bien avant l'enquête de The Economist réputé signaler. En effet, il était évident que la situation dans les pays musulmans, avec leurs systèmes socio-judiciaire-politiques hybrides, était en contradiction avec l'essence même de l'Islam lui-même! Donc, divers mouvements ont commencé à chercher à amener les musulmans à l'état correct des affaires. Bien sûr, cela a rencontré une certaine opposition considérable de la part des différents gouvernements qui soutiennent de tels systèmes. Cette opposition était, et est toujours, souvent brutale à l'extrême.Ces gouvernements ont reçu l'approbation soit directe ou tacite de leurs surveillants occidentaux et communistes, qui en réalité étaient plus conscients de la menace potentielle d'une telle renaissance musulmane au statu quo, et leur domination économique et politique monde virtuel où ils avaient efforcés de sorte difficile à réaliser. La dernière chose qu'ils voulaient voir les musulmans étaient de retour sur leurs pieds. Pourtant, la reprise continue ... Peut-être la raison pour laquelle la montée de l'intégrisme islamique a été tellement phénoménal est parce que le point les fondamentalistes font est tellement bien, FONDAMENTALE! Après tout, une fois un musulman a pris conscience que croire en la validité des lois et d'autres moyens que ceux qui sont ordonnés par Allah est de commettre le péché impardonnable de "shirk", puis, comme le Coran déclare:



 









 

"Il est pas pour un homme ou femme croyante, une fois qu'Allah et Son messager ont décidé sur une question d'avoir le choix qui y est" 

[Noble Coran 33:36]

 

 

"et leur réponse a point d'autre que ce que nous entendons et nous obéissons"

[Noble Coran 24:51]

 

En effet, qui est exactement ce que fait un musulman ce qu'il ou elle est: quelqu'un qui lui-même se soumet à la volonté de Dieu Tout-Puissant. Bien sûr, l'incompétence, la corruption et la brutalité des gouvernements, l'échec inévitable de leurs idéologies, et leur humiliation nationale et internationale fréquente a rendu la tâche plus facile de l'fondamentaliste. Pourtant, il est naïf de présumer que ce seul a donné un élan à la montée de l'intégrisme. Assurément, si quoi que ce soit, la condition pauvre et désespérée des masses musulmanes devrait les conduire avec plus d'ardeur à la «modernisation», «occidentalisation» et «démocratie», dont leurs pays ont été à peine shinning exemples! En effet, même le paysan le plus courant voit tous les jours un barrage d'images sur l'écran de télévision (qui est devenu aussi essentiel que d'un lit, même dans les plus humbles ménages) dépeignant le succès matérialiste du monde occidental! Les vraies raisons de cette hausse persistante sensibilisation islamique ne sont pas du tout celles auxquelles les analystes occidentaux se réfèrent constamment. La raison de leur incapacité à comprendre ce phénomène fait partie en raison de leur immersion dans le purement matériel. Des sciences et de la «théorie de l'évolution" leur a donné, ils croire, preuve que l'homme est au plus pas plus qu'un animal de pointe, un singe progressive, et les besoins fondamentaux de l'homme sont peu différent, fondamentalement, à ceux de nos ancêtres supposés: nourriture, la boisson, le sommeil, la sécurité contre les prédateurs et le sexe. Satisfaire ceux-ci, et l'homme doit être contenu. Le monde musulman a toujours, en gros, gardé plus en contact avec la réalité de la condition humaine: que du bonheur est pas du tout simplement une chose matérielle, mais en fait quelque chose de plus profond, et que la compréhension de ce est aussi important, peut-être plus importante, au bien-être de la condition humaine, que la simple satisfaction de matériau. Les mauvais résultats de cette attitude matérialiste ne sont que trop apparents dans les conditions sociales pourries de la société occidentale. Ses effets ont également apparu dans les pays musulmans eux-mêmes. La deuxième raison que le renouveau islamique a prouvé si populaire est qu'il est évident pour beaucoup de musulmans, en particulier les plus instruits et éduqués, que l'Occident lui-même ne croit pas vraiment la «démocratie», ni d'ailleurs aucun de ces idéaux, tels que «liberté de parole», «droits humains» et ainsi de suite, dont il prétend chérir si chèrement - sauf lorsque cela convient à leur propre intérêt. Ces deux points de vue ne sont pas limitées aux fondamentalistes musulmans. En effet, un nombre croissant d'Occidentaux commencent à exprimer des sentiments similaires. En fait, au-delà des défaites, la nécessité de prouver soi-même, les gouvernements incompétents et corrompus est à peine une explication de la hausse phénoménale de l'islam chez les Occidentaux. Selon des estimations récentes, en moyenne, mettre les chiffres à trois convertis à l'Islam chaque jour dans la seule Angleterre. La hausse est encore plus élevé aux États-Unis, et tout cela malgré les distorsions et les mensonges incessants contre l'Islam par politiciens et les médias. En effet, dans ces mêmes pays étaient l'Islam se développe le plus visiblement (Egypte et l'Algérie), le gouvernement, de la radio, de la télévision et de la presse sont tous fermement contrôlés par les laïcs. En dépit de tout cela, des millions meurent (parfois littéralement) pour revenir à un vieux livre quatorze cents ans. Comment se peut-il?Sûrement «science» et «raison» a porté un coup fatal au Coran et de l'Islam, de la même manière qu'il a la Bible et le christianisme? Il ne semble pas, et il ya de bonnes raisons! Cela nous amène à la troisième raison, et en fait le plus important de tous, pourquoi il ya une croissance phénoménale de l'intégrisme, et qui est l'Islam lui-même. Comme l'article The Economist a déclaré: «... il ya de bonnes raisons pour lesquelles la culture du monde musulman est considéré par de nombreuses personnes comme seul véritable concurrent idéologique de l'Ouest à la fin du XXe siècle Contrairement aux confucéens et encore plus la différence. Latino-Américains, les Slaves et japonais -. islam prétend être fondée sur une certitude transcendantale La certitude est la Parole de Dieu, révélé syllabe par syllabe à Mahomet "..." Comme un moyen de lier une civilisation ensemble, il n'y a pas de substitut pour une telle certitude Plus-plus, et cela ne se produit nulle part ailleurs -.. nouvelles recrues affluent à se joindre à cette demande de la certitude "(.. p 4, c 2) Pourquoi est-il alors que l'enquête n'a pas, avant son appel pour les musulmans à abandonner pratiquement leur religion et commettre le péché impardonnable "Shirk" - en remplaçant les lois d'Allah avec les lois des hommes - tout simplement illustrer le Coran est pas la Parole de Dieu, ou du moins quelques bonnes parties de celui-ci, de sorte que quelques ajustements entendent et il y aurait seulement être en phase avec ce qui est arrivé avant. Après tout, cela a déjà été complètement accompli avec la Bible. Récemment, certains des meilleurs spécialistes de la Bible de monde délégué une bonne soixante dix pour cent des paroles de Jésus comme ayant jamais été dit par lui, et les prêtres à l'état d'impunité que des sections de la Bible, comme la destruction de Dieu des homosexuels dans Sodome et Gomorrhe, ne sont pas de Dieu. En effet la science et de l'érudition biblique moderne a jeté tellement doute sur l'authenticité du texte biblique dans son ensemble qui un terme péjoratif a été inventé pour ceux qui persiste dans la position intenable qu'il était la «Parole de Dieu»: Fondamentalistes!En effet, les fondamentalistes chrétiens réclament de la Bible ce que les musulmans réclamation concernant le Coran. Pourquoi ne pourrait-chrétien prétends pas prouver une force aussi puissante, et un concurrent idéologique similaire? La raison en est que le simple fait faire une réclamation est sans fondement pour rien. La réclamation doit être prouvée, et le poids de la preuve donne la force de la revendication. Il est très difficile pour le chrétien de maintenir la réclamation que la Bible est la Parole de Dieu, parce que la preuve dément. L'illusion de la vérité "Evangile" a été maintenue dans le Moyen Age, car il était uniquement disponible pour très peu, et ils étaient prêtres! D'autres ont été interdites par le décret papal de le lire, parfois sous peine de mort. Avec la propagation de l'alphabétisation et l'aube du "Siècle des Lumières", la Bible a atteint les mains du peuple. Ses contradictions internes et les divergences scientifiques sont devenus apparents et donc il devient peu à peu discrédités. La demande du monde moderne à la certitude est la «science» qui, selon elle, a été la cause de l'avancement de la médecine et de la technologie. Ses résultats sont la preuve de sa valeur, et les résultats ont été obtenus sous l'aile de la «démocratie». Ainsi, les deux sont étroitement liés. Un des autres arguments en faveur de la «démocratie» est le manque de conflit majeur entre ces nations démocratiques pour les cinquante dernières années, et un autre est la prospérité matérielle, il semble avoir prévu. En effet, il était dans le The Economist où je me souviens avoir lu que «les nations occidentales ont, plus que toute autre civilisation, a réussi à satisfaire les besoins matériels de l'homme". Tous les arguments puissants. Ainsi, il ya une demande, et les preuves fournies à l'appui.(Nous, incha Allah, examiner la validité de ces revendications plus tard.) Toutefois, les choses ne cessent pas là. De la demande et preuves à l'appui ultérieur, l'idéologie doit alors être mis en œuvre, sinon l'auteur de l'enquête ne serait pas si audacieuse que de suggérer que toute personne (sans parler du monde de l'Islam) devrait adopter ses idées, simplement en raison de son mot à dire si ! Il croit que le poids de la preuve à l'appui de la «Modern Way of Life" est suffisante pour donner sa force de suggestions. Une partie de ce qui rend la «démocratie» ce qu'elle est, est l'esprit de compromis et pragmatique: tout à fait rationnelle à la lumière de l'ignorance et de la faillibilité humaine. Le problème est que l'enquête The Economist prévoit en quelque sorte l'Islam de fonctionner dans un cadre de travail similaire.Islam, cependant, repose sur la certitude qu'il est révélé par Dieu Tout-Puissant.Cela a des conséquences, la plus importante étant que Dieu ne l'ignore pas et faillible comme l'être humain, plutôt Il est Omniscient et complètement parfait, et donc quand il vient à Sa Parole, il ne peut être question de compromis, ni une philosophie de pragmatisme exception ont été spécifiquement autorisé. L'enquête tente de contourner cet obstacle en mettant le tout pour une question d'interprétation, mais en fait, Allah avait déjà préempté ce trou de boucle supposée quand il a révélé l'Islam quatorze cents ans auparavant en nommant quelqu'un pour expliquer les versets du livre:













 

"Nous avons fait descendre sur toi (Muhammad) le rappel (à savoir le Coran) et nous avons fait de vous le seul à expliquer". 

[Noble Coran 16:44]

 

Donc, l'explication du texte coranique est donnée exclusivement à Muhammad (paix soit sur ​​lui) et les choses n'a pas été laissé là. Le Coran explique aussi: «Celui avec le Messager et choisit un autre chemin que le chemin des croyants, alors, Allah va les laisser dans la voie qu'ils ont choisie et les débarquer en enfer quelle mauvaise!"Quel est ce chemin des croyants? Le Prophète (que la paix soit sur ​​lui) a expliqué: «Ce à quoi, moi et mes compagnons sont sur". Le Prophète (que la paix soit sur ​​lui) a dit en outre les musulmans de se cramponner à sa façon et la manière de les successeurs bien guidés. Ces successeurs ont transmis les connaissances et la façon de génération en génération jusqu'à ce jour, tout comme le Prophète (la paix soit sur ​​lui) a dit qu'ils ne le feraient: «Il y aura toujours un groupe au sein de cette Oumma (nation de croyants), cabinet sur la vérité, sains et saufs dans leur foi par ceux qui s'y opposent ". Il est exactement ce type d'exhaustivité qui rend l'Islam tellement frustrant à ses critiques et si convaincante à ses adhérents, et cette exhaustivité étend à travers tous les différents aspects de l'islam et de ses disciplines. La réclamation de l'islam à être fondée sur la certitude qu'il est de l'Omniscient Créateur est pas une simple demande, mais il est plutôt une demande soutenue par des preuves convaincantes. Suffisamment puissant pour ses adhérents à préférer le sur celui offert par la Parole moderne! Pas de doute à ce sujet! Alors, quelle est cette preuve que l'Islam prétend présent qui est si convaincant? Le premier problème est l'authenticité. Pureté du texte est tout à fait vital pour tout l'esprit de «fonds». Ceci est parce qu'une fois qu'un texte a montré avoir été corrompu et modifié afin de le rendre conforme aux convenances doctrinales ou politiques, et si il n'y a aucun moyen fiable de distinguer les corrompus de la pure, ensuite il n'y a pas un passage de ce texte qui ne peut être remis en question. Ce ne sont pas si facile avec un texte pur et préservé. Ceci est bien compris par les fondamentalistes chrétiens. Si il est pas la «Parole de Dieu», alors que la valeur réelle t-il posséder que des conseils, sauf en tant que collection de sagesse? Peu de chercheurs sérieux, même de ses adversaires de l'Islam, ont essayé de contester l'authenticité historique du Coran. En effet, il serait un exercice inutile, car toute personne qui se soucie de prendre un voyage à Tachkent (dans l'ex-Union soviétique) y trouvera une copie complète du Coran écrit par l'un des scribes du Prophète, Zayed ibn Thabit, sur l'ordre de le premier calife Abou Bakr dans les deux ans de la mort du Prophète. Le manuscrit à Tachkent est une copie de ce premier manuscrit, également écrit par la main de la même Zayed, mais une douzaine d'années plus tard, sous l'ordre de 'Uthman ben Affan, le troisième calife, avec le consensus de plus de cinquante compagnons du Prophète qui avait également parties écrites du Coran, ainsi que d'autres qui avaient mémorisé dans toto. Cette "Uthmanic" Coran, comme il est venu plus tard à connu, a été acceptée sans exception par les compagnons survivants du Prophète (paix soit sur ​​lui) comme étant un seul et même qui a été révélé par Allah à son Messager final Muhammad (paix soit sur lui). On peut prendre toute copie de tout le Coran, de toute mosquée partout dans le mot et de le comparer avec le mushaf de Zayed, et trouver exactement la même - mot pour mot. Il est même selon la même accent dans lequel le Prophète (paix soit sur ​​lui) a récité. En outre l'arabe, la langue du Coran, est une langue vivante, et le livre a toujours été dans les mains du peuple -. Pas seulement du domaine de quelques prêtres Ainsi toute personne lisant le Coran peut être certain au-delà de tout doute raisonnable qu'ils sont lire les mêmes mots révélé à Muhammad (paix soit sur ​​lui) il ya plus de 1400 années.

 







 

«En vérité! Il est Nous qui avons fait descendre le Coran et sûrement, Nous allons le garder". 

[Noble Coran 15: 9]

 

La réalité de l'aboutissement de cette déclaration est un signe clair de l'humanité, et l'un des miracles manifestes du Coran. En outre, cette préservation ne se limite pas seulement le Coran, mais aussi son explication, la Sunna, à savoir les actions, les dictons et les autorisations tacites du Prophète (paix soit sur ​​lui). Ceux-ci ont été méticuleusement mémorisés et écrites par ses épouses et ses compagnons, et transmis jusqu'à ce qu'ils ont été recueillis dans les plus célèbres livres de hadiths quelque deux à trois cents ans après l'Hégire .. Le corps de la littérature hadith n'a pas apprécié, très injustement, la même acceptation générale de l'authenticité que le Coran. Ceci est tout simplement parce que les moyens par lesquels le hadith est devenu conservé, était une affaire plus long et plus compliqué que celui du Coran, et donc devenus une cible relativement plus facile de l'attaque par les ennemis de l'Islam. Certains orientalistes ont même prétendu que Hadith authenticité des taux identiques les textes bibliques. Ceci est cependant une comparaison très superficielle, même si il ya des similitudes apparentes. Par exemple, les grands livres de hadiths tels Sahih al-Bukhari, Sahih Muslim et les Sunan d'Abou Dawoud, ne semblent pas jusqu'à un peu plus de deux cents ans l'Hégire. Ceux qui ont compilé les livres étaient pas eux-mêmes des témoins oculaires. Beaucoup hadith dans le corps entier de la littérature hadith sont clairement fabriqué et d'une authenticité douteuse, et, dans son ensemble, contient des contradictions. Ces déclarations sont vraies en général, mais une étude plus détaillée de l'histoire de la préservation de l'hadith rend immédiatement clair que la réalité est tout autre. Tout d'abord, comme nous l'avons mentionné concernant le Coran, la langue du Prophète (paix soit sur ​​lui) est préservée. Deuxièmement, les grands livres de hadiths que nous avons mentionnés ne sont pas nouvelles œuvres comme des compilations antérieures, de petits tellement. Il y avait aussi une bonne partie de la transmission orale, mais les collectionneurs de paroles prophétiques étaient extrêmement las de veiller à ce que toute narration donnée attribué au Prophète (paix soit sur ​​lui) pourrait être effectivement prouvée en tant que telle. La méthode par laquelle cela a été accompli était à travers la 'isnad', ou une chaîne de narrateurs. Dès les premiers jours de l'Islam après la mort du Prophète (paix soit sur ​​lui), divers groupes ont surgi dévier des enseignements de l'Islam qui avait été donné aux Compagnons du Prophète. Ces sectes ont commencé à inventer des paroles qu'ils attribuaient au Prophète (paix soit sur ​​lui). Donc, en réponse les Compagnons du Prophète ont commencé à exiger que toute personne transmettant une narration qui doit nommer compagnon qu'ils avaient reçu de, et donc la vérité de narrateur constatée. Les étudiants des Compagnons ont continué cette politique, et d'autres gardes de sécurité ont été ajoutés comme non seulement le nom des Compagnons a été nécessaire, mais aussi la prochaine narrateur dans la chaîne de transmission. Les conditions ont été fixées pour ces narrateurs pour être acceptée. Les chercheurs diffèrent sur ​​quelques-unes des conditions, certains étant plus stricte que d'autres, mais trois exigences de base ont été approuvées par tous. Première de l'émetteur doit être un musulman pieux, d'autre part, elles doivent être connues pour ne pas oublier, troisièmement, ils ne doivent pas être des menteurs. La prochaine génération de transmetteurs de hadith a commencé à écrire les noms de tous ceux qui ont assisté à leurs conférences. Personne n'a été autorisé à raconter un hadith sur l'autorité de ce maître de conférences à moins qu'il a assisté à la conférence à laquelle ce hadith a été raconté et expliqué sa signification. De cette développé les livres de «Rijal" dans lequel a été inscrit le caractère, la qualité de la mémoire, lieu d'habitation, les voyages, les enseignants et les étudiants, et de l'opinion des autres chercheurs, concernant tous les narrateurs du hadith. Ainsi, chaque méthode disponible a été utilisé pour assurer que, lorsque les chercheurs des sciences de hadith déclaré un récit du Prophète (paix soit sur ​​lui) comme étant authentique, il était, au-delà de tout doute raisonnable dit par lui. Cette méthodologie est non seulement utilisé pour les traditions prophétiques, mais aussi les paroles des Compagnons et les premiers savants. En effet tout vrai savant doit être en mesure de produire l'isnad de ses professeurs vers le Prophète lui-même!Avec ce texte et l'authenticité contextuelle, le Coran lui-même énonce revendications de prouver la véracité de Dieu révélée mots. Bien sûr, la «preuve» est un bien grand mot, surtout quand il vient à Dieu ou à la religion, en particulier pour l '«esprit de l'Ouest", programmé par deux mille ans de christianisme, qui semble penser que la religion est censée être «mystérieuse» et «incompréhensible».L'idée que Dieu et la révélation sont non seulement compatibles avec la raison, mais peut aussi être prouvé, se heurte souvent à l'incrédulité. Après tout, quel est le point? Si vous pouvez prouver d'où vient la foi entrer? Ceci parce que le monde chrétien a été enseigné que la «foi» signifie croire l'incroyable sans aucune preuve.Ceci est manifeste dans cette absurdité appelé la Trinité, et toutes les contorsions théologiques qui l'entourent. Les chrétiens doivent croire que le noir est blanc et pourtant encore noir, ou dans leurs termes, que l'Invisible, auto-suffisante, Un-Relève, omnipotent et omniscient créateur est devenu visible, nécessiteux, mortel, créature faillible qui a été tué sur une croix, et cet homme était encore le, auto-suffisante, Un-invisible les changements, Omnipotent et Omniscient Créateur - pleinement Dieu et pleinement homme. Bien sûr, n'importe qui avec un esprit que l'on va comprendre par nécessité exclut l'autre. Quelque chose de complètement Dieu ne peut l'être, ou contenir les qualités d'un homme, car ce serait immédiatement exclure un tel être d'être vraiment Dieu. En outre, un homme qui avait les qualités de Dieu ne serait plus un homme. Dans une tentative pour "expliquer l'inexplicable» la doctrine de la Trinité a été inventé: un Dieu composé de trois entités, chacune entièrement Dieu, (et donc tout à fait le même, mais quelque peu différent) ne faisant pas trois dieux, mais un seul! En outre, le chrétien a été demandé de croire que le salut de l'humanité est de croire Dieu lui-même (ou son fils, ou un homme innocent, ou les trois à la fois) en rançon pour une fardeau du péché tué - qu'il a placé sur tous les droits êtres pour le péché d'Adam et Eve de manger de l'arbre interdit! Le refuge inévitable du chrétien quand agressé avec un barrage de questions sur cette confusion est que son tout "un mystère", et si vous voulez être sauvés de l'enfer vous devriez arrêter de poser tant de questions et l'accepter comme un acte de foi. Pourtant, il semble assez absurde que le Juste Créateur punirait quiconque pour avoir refusé de croire des choses qui sont inacceptables et incompréhensibles pour les facultés même de la raison et de bon sens qu'il a fourni pour l'humain pour prendre leurs décisions, sans fournir une preuve forte qu'ils devraient le faire! Le Coran, cependant, châtie l'humanité pour ne pas utiliser leur bon sens et facultés de raisonnement, et affirme que leur incapacité à faire est elle-même une cause de leur destruction:







 

"Et pour ceux qui ne croient pas en leur Seigneur est le tourment de l'Enfer, et le pire effet est que la destination. Quand ils y seront jetés, ils entendront le dessin terrible de son souffle qui flamboie. Il éclate presque avec fureur. Chaque fois qu'un groupe y est jeté, ses gardiens se demander: «Est-ce que nul avertisseur viennent à vous? Ils diront: «Oui, en effet, un avertisseur nous était venu, mais nous lui démenti et dit: 'Allah a fait descendre jamais quoi que ce soit, vous êtes seulement en grande erreur». Et ils diront: «Nous avons eu écouté ou notre intelligence, nous ne serions pas parmi les gens du Feu! '" 

[Noble Coran 67: 6-10]

 

En effet il n'y a rien dans la théologie de l'islam qui ne peut être comprise par un raisonnement solide. En fait, il est possible pour quiconque, n'importe où à atteindre une compréhension de l'essence de l'Islam sans avoir jamais entendu parler de Muhammad ou le Coran. Ceci est parce que l'existence du Créateur peut être facilement compris par quiconque observe les tendances et les mécanismes complexes du monde et l'univers qui nous entoure, et que le pouvoir et le contrôle ultime revient avec ce qui est, et est donc seul vraiment digne de culte, et que le culte ce Créateur on ne peut compter sur la direction divine. Pour tenter de le faire est "l'Islam", qui signifie "la sincérité et la soumission à Allah". Cette simplicité et l'universalité est l'un des arguments forts en faveur de l'origine divine de l'Islam.Pour le musulman, la foi est pas un saut aveugle dans l'obscurité contre la preuve et de la raison, mais plutôt une mesure prise à la suite de la contemplation, de l'expérience, l'instinct et la preuve. En fin de compte, cela ne signifie une acceptation complète d'une seule vérité, mais ce nest pas plus aveugle que la foi d'un scientifique dans une théorie particulière, ou un médecin en forme de traitement qui a prouvé sa validité clinique et opérationnel. Il pourrait être comparé à la situation dans un tribunal, avec un jury. Idéalement ce qui est censé se passer est que le jury est présenté avec une série de preuves concernant un cas. Lorsque le poids de la preuve est si concluante le jury rend sa décision. Il ne suffit pas de dire: «Eh bien, nous avons trouvé la preuve vraiment convaincant" En fin de compte, il doit prendre une décision, "Coupable!" ou "Non coupable!", sur la base des faits. De même, dans l'islam, le Créateur présente l'être humain à une série de preuves concluantes, sur la base de laquelle l'homme devrait déclarer leur foi, et agir en conséquence. Le poids de la preuve qu'Allah a posé un défi dans le Coran à l'humanité en général et aux Arabes en particulier:

 





 

"Et si vous êtes dans le doute sur ce que Nous avons fait descendre à notre esclave (Muhammad) donc de produire une sourate semblable et appelez vos partisans et des aides en dehors d'Allah, si vous êtes véridiques!" 

[Noble Coran 2:23]

 

Les Arabes de l'époque de Muhammad (paix soit sur ​​lui) n'a pas eu à parler de la civilisation - pas de magnifiques routes ou des bâtiments publics, ni les institutions scientifiques ou médicales. En fait, ils ont vécu une existence plus primitive et barbare. Il y avait une chose dans laquelle ils excellaient - qui était leur langue. Ils ont été extrêmement trouvés de la poésie, et se vantaient dans leurs capacités poétiques. Ils se sont félicités de l'autre, avertis - et même soutenu - dans la poésie. Il y avait même un marché annuel en Uhaz juste pour la poésie - la plus belle de ce qui a été accroché sur la porte de la Ka'abah. L'âge de Muhammad fut un temps où les Arabes étaient à l'apogée de leurs compétences linguistiques. En effet, l'un des plus beaux poèmes jamais écrits en arabe a été celle de Labaid ibn Rabiyah, dont le poème, quand récitée à Uhaz, causé les Arabes de se prosterner devant lui dans l'admiration. Lorsque ce même Labaid a commencé à entendre les versets du Coran, il a embrassé l'Islam, et a renoncé à la poésie tout à fait. Quand il a demandé une fois à réciter de la poésie, il a dit: "Qu'est Après le Coran!?" En effet, la plupart des Arabes sont entrés dans l'Islam vient d'entendre le Coran, parce que pour eux, il était une preuve concluante de son origine divine. Ils savaient que personne ne pouvait produire une telle éloquence. Le défi du Coran pour l'homme pour produire son semblable est pas, comme certains supposent, simplement comme l'unicité de Shakespeare, Shelly, Keats ou Homère. Le Coran lui-même différencié dans sa structure même. Poésie en arabe tombe dans seize (formes rythmiques) différents "Bihar", et d'autres que celle qu'ils ont le discours de devins, de la prose rimée, et la parole normale. La forme du Coran ne rentre pas dans aucune de ces catégories. Il est ce qui fait l'inimitable Coran, et a laissé les Arabes païens à une perte quant à la façon dont ils pourraient combattre. Alqama bin Abdulmanaf confirmé quand il a adressé ses dirigeants, l'Qouraysh:. "Oh Quraish, un nouveau malheur a vous arrivé Lorsque Mahomet était un jeune homme, il a été le plus aimé parmi vous, le plus véridique dans le discours et la plus digne de confiance, jusqu'à ce que, quand vous avez vu les cheveux gris sur sa tempe, il vous a amené son message. Vous avez dit qu'il était un sorcier, mais il est pas, car nous avons vu ces gens et leur cracher et leurs nœuds. Vous avez dit qu'il était un devin , mais nous avons vu ces gens et leur comportement, et nous avons entendu leurs rimes Vous avez dit un devin, mais il est pas un devin, car nous avons entendu leurs rimes, et vous avez dit un poète, mais il est pas un poète, pour nous avons entendu toutes sortes de poésie. Vous avez dit qu'il était possédé, mais il est pas car nous avons vu des possédés, et il ne montre aucun signe de leur haletant et chuchotements et le délire. Oh hommes de Quraysh, se tournent vers vos affaires, par Allah une chose sérieuse vous est arrivé. "Le Quraish décidé que la seule propagande convaincante qu'ils pouvaient faire contre le Prophète (paix soit sur ​​lui) était que la magie de son discours a tourné un homme loin de son père, épouse, frère et la famille. Donc, Abou Lahab allait attendre sur les voies de la route dans la Mecque de la saison du Hadj, et avertir les gens de l'écoute de la parole de Mahomet. Tufail ibn Amr, chef de la tribu de Daws et un poète distingué, était un de ces hommes accostés par les Mecquois, comme lui-même mentionné:. "Je me suis approché Mecque Dès que les chefs Quraish me virent, ils sont venus vers moi et m'a donné plus cordiale bienvenue et me loger dans une grande maison de leurs dirigeants et notables rassembla alors et dit:.. 'O Tufayl, vous avez frappé à notre ville cet homme qui prétend qu'il est un Prophète a ruiné notre autorité et brisé notre communauté. Nous avons peur qu'il réussirait à vous et votre autorité parmi votre peuple comme il l'a fait avec nous miner. Ne pas parler à l'homme. En aucun cas, écouter ce qu'il a à dire. Il a le discours d'un assistant , provoquant la division entre père et fils, entre frère et frère et entre mari et femme. " Ils sont allés à me raconter les histoires les plus fantastiques et me faisaient peur en racontant des histoires de ses actes incroyables. Je me décidai alors de ne pas approcher cet homme, ou de lui parler ou d'écouter ce qu'il avait à dire. Le lendemain matin, je suis allé le lieu de culte de faire le tawaf autour de la Ka'abah comme un acte de culte aux idoles que nous avons fait pèlerinage à et glorifié. Je inséré coton dans mes oreilles de peur que quelque chose de la parole de Mahomet atteindrait mon audition. Dès que je suis entré dans le lieu de culte, je l'ai vu debout près de la Ka'abah. Il priait d'une manière qui était différente de notre prière. Toute sa manière de culte était différent. La scène m'a captivé. Son culte a fait de moi tremble et je me sentais attirée par lui, malgré moi, jusqu'à ce que je suis tout près de lui Nonobstant la précaution que je avais pris, Dieu a voulu que certains de ce qu'il disait devrait atteindre mon audition et je me suis dit:. «Que faites-vous , Tufayl? Vous êtes un poète clairvoyant. Vous pouvez distinguer entre le bon et le mauvais dans la poésie. Qu'est-ce qui vous empêche d'écoute de ce que l'homme est dit? Si ce qui vient de lui est bon, l'accepter, et si elle est mauvaise, la rejeter. Je suis resté là jusqu'à ce que le Prophète a quitté pour sa maison. Je l'ai suivi comme il est entré dans sa maison, et je suis entré aussi et dit: «O Mohammed, vos gens ont dit certaines choses pour moi de vous. Par Dieu, ils ont continué à me effrayant loin de votre message de sorte que même je bloque mes oreilles pour garder vos mots. Malgré cela, Dieu me fit entendre quelque chose de lui et je l'ai trouvé bon. Alors dites-moi plus sur votre mission. » Le Prophète (que la paix soit sur ​​lui) a fait et me récita la sourate al-Falaq. Je jure par Dieu, je ne l'avais jamais entendu de telles belles paroles avant. Ni était une mission plus noble ou tout simplement jamais décrit pour moi. Là-dessus, je tendis la main pour lui dans l'allégeance et a témoigné qu'il n'y a pas de dieu qu'Allah et que Muhammad est le Messager d'Allah. Voilà comment je suis entré dans l'Islam. Même les chefs de Quraish étaient incapables de résister à entendre le Coran. "Le Sirah (biographie dire prophétique) d'Ibn Ishaq rapporte un incident quand Abu Sufyan, Abou Jahl et Al-Akhnas faufilé hors de leurs maisons la nuit pour écouter le Prophète récitation . le Coran - se cacher dans leurs lieux jusqu'à l'aube Sur le chemin du retour, ils se sont rencontrés et ont reproché les uns les autres, en disant: "Ne pas le faire à nouveau, car si un des imbéciles faibles d'esprit vous voyez, vous allez éveiller les soupçons dans leurs esprits . «Ce qui est arrivé trois nuits de suite, jusqu'à ce qu'ils ont pris de l'autre un serment solennel de ne pas le faire à nouveau. Utba bin Rabia, un chef de Quraish, lors d'une de leurs réunions au cours desquelles ils ont discuté des moyens possibles pour arrêter de Muhammed ». lui donner ce qu'il veut, alors il va nous laisser en paix" prédication, suggéré de faire des propositions à Muhammed et leurs dirigeants ont convenu, de sorte Utba alla se par le Prophète (paix soit sur ​​lui) et lui dit: "Oh mon neveu, vous êtes l'un d'entre nous comme vous le savez, de la plus noble de la tribu et détenez une position digne dans l'ascendance. Vous êtes venus à votre peuple avec une question importante, divisant leur communauté ainsi et ridiculiser leurs coutumes, et vous avez insulté leurs dieux et leur religion, et déclaré que leurs ancêtres étaient des incroyants, écoutez-moi et je vais faire quelques suggestions, et . peut-être vous serez en mesure d'accepter l'un d'eux: «Le Prophète a accepté, et il a continué:« Si ce que vous voulez est de l'argent, nous vous ferons notre chef afin que personne ne peut rien décider en dehors de vous; si vous voulez la souveraineté, nous allons vous faire roi, et si ce fantôme qui vient à vous, que vous voyez, est telle que vous ne pouvez pas vous débarrasser de lui, nous allons trouver un médecin pour vous, et épuiser nos moyens en vous obtenant guéri , car souvent un esprit familier prend possession d'un homme jusqu'à ce qu'il puisse être guéri de lui: «Le Prophète (paix soit sur ​​lui) a écouté patiemment, puis il dit:".. Maintenant, écoutez-moi: «Le Prophète (paix soit sur ​​lui) ensuite récité depuis le début de la sourate Foussilat (41) jusqu'à ce que le verset de prostration, était le Prophète prosterné, et tout le temps Utba écoutait attentivement, assis sur ses mains, et se penchant sur ​​eux. Le Prophète (paix soit sur ​​lui) dit alors: : «Vous avez entendu ce que vous avez entendu, Abu'l Walid; le reste demeure avec vous '. Lorsque Utba retourné à ses compagnons, ils ont remarqué que son expression a complètement changé, et ils lui ont demandé ce qui était arrivé. Il a dit qu'il avait entendu dire qu'il avait jamais entendu parler avant, qui ne sont ni la poésie, ni la sorcellerie. "Suivez mon conseil et faire ce que je fais, laisse cet homme tout seul car, par Dieu, les paroles que je l'ai entendu sera tracée à l'étranger Si les autres Arabes le tuer, d'autres auront vous débarrasser de lui;. Si il obtient le meilleure des Arabes, sa souveraineté, seront votre souveraineté, sa puissance de votre pouvoir, et vous sera prospère à travers lui ». Ils ont dit: «Il vous a ensorcelés avec sa langue". À laquelle il a répondu: "Vous avez mon avis, vous devez faire ce que bon vous semble». Telle était la puissance du Coran que Umar ibn Al-Khattab, qui était sur ​​son chemin pour tuer le Prophète, a découvert sa sœur et son mari la récitation du Coran. À la lecture de vingt versets, la place est allé au Prophète (paix soit sur ​​lui) et embrassé l'islam. Alors, comment est-il possible pour un homme non-lettrés et non-appris, pas versé dans la poésie, pour être en mesure de produire une oeuvre de l'éloquence incomparable et la rhétorique parfaite, de sorte que même les experts et maîtres assemblés de toutes les formes de la poésie et de la langue arabe étaient incapables de produire rien de semblable de son petit chapitre? En effet, ils ont choisi plutôt de lutter contre le Prophète (paix soit sur ​​lui ). Ainsi, la fleur de leur noblesse ont été tués, et leur commerce et la réputation détruites. Comment pourraient-ils choisissent ce plutôt que de contrer les versets du Coran? Il est au-Tabari a écrit dans l'introduction de son Tafsir (commentaire sur le Coran) : "Il ne fait aucun doute que le degré d'éloquence élevée et la plus resplendissante est celle qui exprime son auto avec la plus grande clarté, ce qui rend l'intention du locuteur évidente et de faciliter la compréhension de l'auditeur. Mais quand il se lève au-delà de ce niveau de l'éloquence, et transcende ce que l'homme est capable de faire, de sorte qu'aucun des serviteurs de Dieu est capable de l'égaler, il devient une preuve et un signe pour les Messagers de l'Unique, le Tout-puissant . Il est alors la contrepartie de la résurrection des morts et le durcissement des lépreux et les aveugles, eux-mêmes des preuves et des signes pour les Messagers parce qu'ils transcendent le domaine de la plus haute réalisation de l'médecine et la thérapie de l'homme ... ". En continuant, au-Tabari dit : «... il est évident qu'il n'y a pas de discours plus éloquent, pas de sagesse plus profonde, aucun discours de plus sublime, aucune forme d'expression plus noble, que ce discours clair et discours par lequel un seul homme a contesté un peuple à un moment quand ils ont été reconnus maîtres de l'art oratoire et de la rhétorique, la poésie et la prose, prose rimée et la divination. Il a réduit leur fantaisie à la folie et a démontré l'insuffisance de leur logique. Il se dissocie de leur religion et a convoqué tous à le suivre, accepter sa mission, témoigner de la vérité, et d'affirmer qu'il était le messager envoyé par leur Seigneur.Il leur faire savoir que la manifestation de la vérité de ce qu'il a dit, la preuve de l'authenticité de sa prophétie, était le bayan (le discours clair), le Hikma (la sagesse), l'furqan (le critère entre la vérité et le mensonge) , dont il a transmis à eux dans une langue comme leur langue, dans un discours dont le sens conforme à la signification de leur discours. Puis il leur a dit qu'ils étaient incapables d'apporter quelque chose de comparable à même une partie de ce qu'il a apporté, et qu'ils avait pas le pouvoir de le faire. Ils ont tous avoué leur incapacité, en reconnaissant volontairement la vérité de ce qu'il avait apporté, et le témoignage de leur propre insuffisance ... ". Si l'on examine analytiquement la demande de toute personne à la prophétie alors il ya trois possibilités concernant une telle réclamation. La première possibilité est que l'individu est un menteur. La deuxième possibilité est que l'individu qu'il croit sincèrement ou elle reçoit la révélation, mais souffre seulement d'une forme d'illusion, et la troisième est que l'individu est vraiment recevoir la révélation, et parle de la la vérité. Il est intéressant de mentionner certains des arguments soulevés par le chrétien et orientalistes laïques contre Muhammad (paix soit sur ​​lui), parce que pris dans leur ensemble, ils offrent une preuve concluante en sa faveur. Une école de pensée a suggéré, en substance, que Mohammed était un menteur et un fabricant, ce qu'il a appris de diverses rabbins et des prêtres chrétiens, et au cours de ses différentes retraites à la Montagne de Lumière, composé du Coran.Certains ont essayé d'adoucir ces accusations en affirmant qu'il a été motivé par un désir sincère de réformer son peuple, et ainsi inventé l'Islam pour atteindre cet objectif. D'autres l'accusent d'intérêts plus mondains et citent le grand nombre de femmes comme une preuve de cela. Cette approche a été rejetée complètement par la deuxième école, qui en observant la preuve du caractère de Muhammad qui le place bien au-dessus mensonge et la tromperie, et la réalité de son style de vie, qui était un modèle de simplicité et même la pauvreté. Ayant trouvé aucune preuve justifiant qu'il avait de toute rabbin ou prêtres comme les enseignants, et l'acceptation complète de sa demande par sa famille proche et les femmes, à qui toute la duplicité aurait inévitablement été exposé, ont affirmé qu'il était totalement sincère dans sa revendication prophétie, et qu'il croyait vraiment qu'il était un prophète de recevoir la révélation. Ils, également incapable d'accepter la possibilité que Mohammed était un véritable prophète, tentent diverses explications psycho-analytiques, tels que le Coran étant une voix de l'inconscient, ou la révélation d'être acheté par des transes induites par des crises d'épilepsie. La demande de base étant que Muhammad a été trompé. Nous ne tenterons pas de réfuter ces accusations en détail ici. L'examen rapide des positions opposées suffira. Ce qui rend ce une preuve concluante en faveur de Muhammad est qu'il ne pouvait pas être un menteur calcul et être trompé dans le même temps. Un homme qui croit sincèrement qu'il est un prophète, ne assied pas penser et de planifier ce qu'il va dire le lendemain, parce qu'il croit que Dieu va lui révéler! Pourtant, les adversaires de l'Islam doivent à la fois expliquer les phénomènes de Muhammad. Il a besoin d'être un séducteur ruse et de calcul pour expliquer l'information et inimitabilité linguistique du Coran, mais il a besoin d'être trompé afin d'expliquer sa sincérité évidente. Si l'on prend ces deux organes d'information ainsi que la seule façon de les concilier est la troisième possibilité, qu'il était bien ce qu'il prétend être -. Le Messager d'Allah effet, le Quraish a trouvé très difficile de produire un argument convaincant contre Muhammad (paix soit sur ​​lui). Ils savaient que Muhammad (paix soit sur ​​lui) était incapable de produire les goûts du Coran, ni dans son éloquence, ou en sachant qu'il contenait. Ils étaient aussi familiers avec son caractère et de la personnalité, et a admis qu'il avait été le meilleur, plus grand et bien aimé parmi eux. Même Abu Lahb, ennemi persistante du prophète, a déclaré: «Nous ne vous demandons pas un menteur, Muhammad, nous ne croyons pas dans ce que vous avez apporté." En réalité, la motivation de Abou Lahab pour avoir refusé d'accepter Muhammad était rivalités tribales. Quand le Prophète (paix soit sur ​​lui) a d'abord reçu la révélation d'appeler son peuple ouvertement à l'islam, il est allé au sommet du mont Safa 'et a appelé toutes les tribus de la Mecque, jusqu'à ce qu'ils aient tous réunis ou envoyé un représentant. Il leur dit: "Oh mon peuple, si je devais vous dire qu'il y avait un groupe de cavaliers sur le point d'attaquer par derrière cette colline, me croiriez-vous?" Elles ont toutes répondu: "Oui Pourquoi devrions-nous pas croire que vous, nous jamais rien mais la vérité entendu parler de vous!"Alors le Prophète (paix soit sur ​​lui) a dit: «Je suis venu pour vous avertir d'un terrible châtiment de ton Seigneur." Alors le peuple de Mahomet ont témoigné de sa véracité, et qu'ils avaient jamais entendu parler de lui mensonges. Et comme Heraculus, l'empereur byzantin Romain, dit, lors de l'interrogatoire d'Abu Sufyan sur le Prophète (paix soit sur ​​lui): «Si il ne se trouve pas sur les hommes, alors il ne serait pas mentir au sujet d'Allah!" Pour être continué, incha Allah ... une enquête réfléchie outre le Prophète affiche de nombreuses qualités qui Heraculus, l'empereur byzantin Romain, reconnu comme indiquant que Muhammad était en effet le Prophète qui ils (les chrétiens) avaient attendu que le récit qui suit montre:"Abdullah ibn Abbas a indiqué que Abu Sufyan bin Harb m'a informé que Heraculus avait envoyé un messager pour lui, alors qu'il avait été accompagnant une caravane de Quraish. Ils étaient des marchands qui font des affaires à Sham (c.-à-Syrie, la Palestine, le Liban et la Jordanie), et au moment où le messager d'Allah eu une trêve avec Abu Sufyan et Quraish idolâtre. Donc Abu Sufyan et ses compagnons sont allés à Heraculus à Ilya (Jérusalem). Héraclius appelés dans la cour et il avait tous ses dignitaires autour de lui. Il a appelé à son traducteur qui, traduisant la question de Heraculus là, leur dit: «Qui parmi vous est étroitement liée à cet homme qui prétend être un prophète" Abu Sufyan a répondu, "Je suis le parent le plus proche de lui." Héraclius dit: "Amenez-le près de moi et faire de ses compagnons debout derrière lui. "dit Héraclius son traducteur de dire aux compagnons d'Abu Sufyan qu'il voulait poser quelques questions au sujet de moi que l'homme et que si je dis un mensonge qu'ils devraient me contredire. Abou Soufyan ajouté, "Par Allah, si je l'avais pas eu peur de mes compagnons me étiquetage un menteur, je ne l'aurais pas dit la vérité sur le Prophète." La première question qu'il m'a posée était de lui: "Quelle est sa situation de famille parmi vous?" Je lui ai répondu, "Il appartient à une famille noble d'entre nous." Héraclius en outre demandé, «Est-ce quelqu'un d'autre parmi vous jamais prétendu la même chose avant lui?" Je lui ai répondu, "Non!" Il a dit, "avait-il quelqu'un parmi ses ancêtres un roi?" Je lui ai répondu "Non!" Héraclius demanda: «Avez-les nobles ou les pauvres le suivre?" Je lui ai répondu, "Ce sont les pauvres qui le suivent." Il a dit, "sont ses disciples hausse ou en baisse?" Je lui ai répondu, "Ils sont en augmentation." Il a alors demandé, "Est-ce que quelqu'un parmi ceux qui embrassent sa religion deviennent mécontents et de renoncer à la religion après?" Je lui ai répondu, "Non!" Héraclius dit: "Avez-vous déjà accusé de dire des mensonges avant sa demande?" Je lui ai répondu, "Non!" Héraclius dit: "Est-ce qu'il briser ses promesses?" Je lui ai répondu, "Non, nous sommes à la trêve avec lui, mais nous ne savons pas ce qu'il va faire en elle."Je ne pouvais pas trouver l'occasion pour dire quoi que ce soit contre lui, sauf que Héraclius demanda: «Avez-vous déjà eu une guerre avec lui?" Je lui ai répondu, "Oui." Puis il dit, "Quel a été le résultat des batailles?" Je lui ai répondu: «Parfois, il était victorieux et parfois nous." Héraclius dit: "Qu'est-ce qu'il vous ordonne de faire?" Je l'ai dit, "Il nous dit d'adorer Allah, et ​​Allah seul, et de ne pas adorer quoi que ce soit avec Lui, et de renoncer à tout ce que nos ancêtres avaient dit. Il nous ordonne de prier, de dire la vérité, d'être chastes



 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site